Exposition « La plaine est belle » à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette

Exposition du 19 mars au 14 avril 2012.

La plaine est belle – Photographies Martin Argyroglo & dessins Pierre Farret.

Quel serait le sujet choisi par Marville à l’heure de la rénovation urbaine ? Quelle forme prendraient les cartes des Chasses du Roi à l’époque de l’urbain généralisé ? La plaine comme champs d’investigation, enclin à produire des essais photographiques et cartographiques.

De quel périmètre parle-t-on ? La plaine Saint-Denis semble s’étendre des contreforts du périphérique à la station de RER qui en porte le nom. Le parcours de ce territoire en mutation est guidé par un unique fil d’Ariane, la rue du Landy. Le site donne également son nom à la communauté urbaine. La plaine de France s’étend plus loin jusqu’aux limites de la ville continue, au-delà des aéroports, de Sarcelles et de Villiers-Le-Bel. La frontière du territoire urbanisé, continuellement repoussée, évoque une ligne de front. Les tours des grands ensembles en destruction s’effondrent dans les champs. Les abords des pistes de Roissy forment un glacis : les vieux bourgs sont murés, l’octroi de permis de construire est suspendu.
Aux surfaces intègres des centres villes, des espaces ruraux, de l’océan, s’opposent la fragmentation de la plaine.

Photographies et dessins cherchent à exprimer l’intensité des espaces interstitiels, et, finalement, le renversement possible du plein et du vide.

https://www.facebook.com/events/236776053082000/La salle d’exposition est ouverte au public du 19 au 14 avril 2012 tous les jours, sauf le dimanche, de 10h à 19h, samedi de 10h à 18h École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette – 144 avenue de Flandre 75019 Paris + 33 1 44 65 23 00 – www.paris-lavillette.archi.fr – Métro Crimée ou Corentin Cariou – Entrée libre

Une publication de l’exposition a été réalisée (20X25cm – 120 pages) :

http://fr.blurb.com/bookstore/detail/3032496

Publicités

Les commentaires sont fermés.